Entrez dans l'aventure au féminin...

Aventurières, voyageuses, exploratrices, globe-trotteuses... Elles existent, vous les avez rencontrées - peut-être en êtes-vous une.

Mais savez-vous qu'elles ont toujours existé ? Longtemps avant Alexandra David-Néel, longtemps avant Isabelle Eberhardt ?

En 1850, déjà... et même avant. Ida Pfeiffer, Isabella Bird, Gertrude Bell, Jane Dieulafoy... et tant d'autres. Ce blog leur est consacré ; aidez-moi à l'enrichir avec les histoires vraies que vous connaissez, et des questions auxquelles je m'efforcerai de répondre.



mardi 31 octobre 2017

La Dame de l'Arctique

Elle se cache derrière l'explorateur polaire Robert E. Peary, ce qui lui vaut d'être oubliée. Mariée à Peary en 1888 à l'âge de vingt-cinq ans, Joséphine Diebitsch a accompagné son mari dans six de ses expéditions en Arctique. Son premier enfant, une fille surnommée Snow Baby, est né au Groenland pendant une de ces expéditions - deux aventures en une.
 A lire : My Artic Journal, 1893 réédité en 2002

mercredi 27 septembre 2017

Une aventurière au IVe siècle

On l'appelle la pèlerine Egérie, et l'histoire l'a retenue comme une figure de croyante, propre aux premiers âges du christianisme. Mais Egérie fut aussi et surtout une grande voyageuse ; elle accomplit de sa propre volonté un long périple depuis le nord de l’Espagne jusqu'en Palestine et en Egypte dans les conditions qui étaient celles du IVe siècle. C'était un pèlerinage, mais son texte, resté fameux, révèle aussi une femme éminemment et intelligemment curieuse... 
A lire : Égérie. Journal de voyage (Itinéraire), traduit et édité par P. Maraval, Sources chrétiennes, 296, Paris, 1982 (réimpr. 1997)

mercredi 20 septembre 2017

jeudi 24 août 2017



Gertrude Bell et la situation actuelle en Irak-Syrie-Moyen Orient...
à écouter en podcast:
Le temps d'un bivouac sur France Inter

lundi 10 juillet 2017

sur les pas d'Alexandra David-Néel et d'Ella Maillard



A écouter en podcast sur France-Culture : CulturesMonde une émission de Florian Delorme



lundi 13 mars 2017

Charmian et Jack sur France Inter

Pour écouter l'histoire de Charmian et Jack London, découvrir ce que fut leur amour-amitié...
Autant en emporte l'Histoire

lundi 27 février 2017

Charmian Kittredge - The mate


Quand il parlait de sa femme, Jack London disait "my mate". Le mot signifie matelot, mais pas dans le sens qu'on croit.
A bord des grands voiliers, les marins allaient toujours par deux. Chaque homme était associé à un autre avec lequel il partageait tout, le service à bord, mais aussi le hamac. Le mot « matelot », en fait, désignait celui avec lequel on travaille et avec lequel on dort. 
C'est dans ce sens que Jack l'utilisait, Pour cet amoureux de la mer, c'était la plus belle façon de reconnaître le rôle de Charmian à bord du Snark
Pour savoir qui était Charmian Kittredge, ce qu'elle fit et ce qu'elle fut pour Jack, il faut écouter Autant en emporte l'histoire